Forum de discussion pour les membres du chapitre Réal Coté d'IPMS Canada
 
AccueilAccueil  PortailPortail  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion    

Partagez | 
 

 Pourquoi faire un kit.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Killroytech
Admin
avatar

Messages : 1427
Date d'inscription : 20/03/2010
Age : 53
Localisation : Longueuil By the river

MessageSujet: Pourquoi faire un kit.   Mar 17 Aoû 2010 - 2:12

Cette section frole dangeureusement la philosophie, et pourtant on ne pense pas souvent pourquoi nous faisons ce hobby. Voici l'occasion de se questionner un peu...Un peu comme un devoir de composition, mais sans mauvaises notes du prof. Laughing
Point important pour les novices: Cette activité est un hobby, presque toujours à but non-lucratif. En Québécois, ca veut dire que rarement on peut récuperer les sous dollars dépensés dans cette activité. le meilleur exemple est la valeur d'un kit.
Exemple approximatif pour démontrer les valeurs de $.
-Un kit neuf, pas ouvert vaut 30$.
-Avec des pieces enlevés des grappes et/ou quelques pieces collés: 20$.
-Le modele fait à moitié : 10$.
-Le modele fait au complet: 0$ pour un maquettiste!
Malgré tout le temps et efforts mis dans la construction, la valeur DESCENDS avec le travail fait.
Quelques maquettistes vendent parfois un modele à un particulier, mais c'est vraiment rare. Tant mieux si ca vous arrive, mais ne comptez pas la-dessus pour arrondir vos fins de mois. Sad
Pour la motivation, je ne peut pas répondre pour les autres, c'est pour ca qu'ils pourront inscrire leurs propre commentaires. Very Happy
-----------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------
Moi, je fait du modélisme pour: -Le challenge d'arriver au produit fini,
- Créer une idée que j'ai eu, que ce soit direct de la boite ou une grosse transformation d'un kit.
- Avoir plus de plaisir à construire (du plastique) que détruire (dans des jeux vidéos).
- Je suis aussi un amateur d'histoire de la civilisation, et les machines font partie de cette histoire. Meme, ces machines sont l'histoire : Le Titanic, Le Bismark, Le Spitfire...
- Je suis passé à travers bien des phases dans mon modélisme, de "on construit ca en 2 heures ou moins" à "j'ai besoin de +++ d'info pour le train d'atterissage" en passant par " Je veux mon AirForce au complet de 1935 à 1995". Et aussi "Mais pourquoi y'a pas de show à Montréal?" Rolling Eyes Rolling Eyes
Au suivant!! flower

______________________________________________________
POUR LE PLAISIR DE CONSTRUIRE, ET PARTAGER NOTRE PASSION.


Dernière édition par Killroytech le Mar 17 Aoû 2010 - 21:51, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://ipmsrealcote.pro-forums.org
Coyote



Messages : 1264
Date d'inscription : 15/05/2010
Localisation : à youcé?

MessageSujet: Pour le plaisir   Mar 17 Aoû 2010 - 19:03

Pendant les années, mes raisons pour faire des maquettes ont changées.
Ce que j'ai découvert pour moi, c'est avec l'âge, on apprends et nos motivations changent...
-----
De 6 ans à 13 ans: Les Thunderbirds, Cosmos 1999 etc m'ont tous grandement influencés.
L'amour des avions et les kits de matchbox/airfix si peu dispendieux ont aidés.
Pour le plaisir de les monter et de jouer avec, 100% plaisir. cheers
-----
13 à 18 ans: Cadets de l'air, Club IPMS à l'escadron m'ont changé l'optique:
Fini les maquettes montées pour jouer,
l'heure est de devenir un adulte et se perfectionner et d'être un peu plus sérieux.
75% plaisir, 25% sérieux geek
-----
18 ans: Premier Airbrush, livre verlinden sur "comment monter les avions" et Première compétition à Ottawa:
La piqure de l'exactitude et de la compétition... 50% plaisir, 25% sérieux, 25% compétitif study  
-----
18 à 28 ans: Perfectionnement, compétitivité, acquisition de connaissances sur l'exactitude, les couleurs,
juger dans les concours, tout faire pour être en mesure de gagner dans les compétitions... (et être un crétin)Suspect
Participer partout où je pouvais m'y rendre en auto en ontario, aux États-Unis Etc... Comme si j'avais à
prouver à quelqu'un quelque chose... peut-être pour gagner le respect des autres j'imagines...
-Membre des collectionneurs de trophées (d'où mon esprit compétitif)
-Membre de la Police de la couleur
-Membre de la Police de l'exactitude
10% plaisir, 45% sérieux, 45% compétitif Suspect
-----
28 à 38 ans:  Période de dégonflage. Fini la Police de ceci et cela.
Rencontre des amis aux shows, réalisation que je n'ai pas rien à prouver à personne.
Fini la compétitivité, plaisir retrouvé en partie et la compétitivité a disparu.
Cours sur le jugement avec l'AMPS qui m'ont aidé de reconnaitre que les trophées s'est pas la fin du monde....
Sauf j'ai gardé le notion de vouloir "impressionner" même si je ne suis plus compétitif.
Les trophées n'ont plus l'importance que j'y mettais auparavant. Est-ce que je fais plus d'argent avec plus de trophées? Non...
Commencer à organiser mes propres shows, avec la philosophie de faire un party pour mes amis qui partage la passion des maquettes.
Désavantage: Ne plus avoir de temps pour faire des maquettes à cause que j'organise les shows de Dorval/MIMM
50% Plaisir, 50% Sérieux Neutral
-----
38-40 ans: Changement complet de vision: S'apercevoir que l'on est seul (ou presque)
à vouloir un meilleur futur pour la maquette à Montréal,
repli sur soi-même et commencer plusieurs projets sans motivation juste pour se changer les idées. Période noir.
De faire les maquettes à MA satisfaction et de ne pas les faire pour les autres (aux standards imposés par les concours)
Plusieurs de mes réalisations se font détruire dans toutes sortes de situations et d'accidents: Raison pour le recommencer...
5% Plaisir, 5% sérieux, 90% désennuyer scratch
-----
40 ans à aujourd'hui: Période de retour au plaisir!
Redécouvrir la joie quand je montais les kits out of the box quand j'étais jeune.
Prendre énormément de plaisir à partager mes trucs et connaissances avec mes amis pour les aider dans leurs projets.
Savoir quand rester sérieux et d'avoir du plaisir en même temps.
De mettre de moins en moins d'importance dans l'exactitude des couleurs et dimensions/formes,
mais tout en essayant de les respecter quand même.
D'être celui qu'on se souviens dans les shows, de faire des projets uniques et mémorables qui m'intéressent,
pas pour gagner. Pas besoin de gagner. Je n'ai rien à prouver à personne sauf à moi-même.
Ceux qui ont participer aux shows vont se souvenir de mon Eurofighter Rose,
bien avant qui et quoi a gagné 1ère place dans les avions!
90% Plaisir, 10% sérieux sunny

J'espère que ceci réponds à ta question Pierre! Joker
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Killroytech
Admin
avatar

Messages : 1427
Date d'inscription : 20/03/2010
Age : 53
Localisation : Longueuil By the river

MessageSujet: Re: Pourquoi faire un kit.   Mar 17 Aoû 2010 - 20:40

C'est presque un devoir de composition! greengrin
Bonne description Very Happy
Avis aux autres: pas besoin de se psy-analyser autant que ca. Wink

______________________________________________________
POUR LE PLAISIR DE CONSTRUIRE, ET PARTAGER NOTRE PASSION.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://ipmsrealcote.pro-forums.org
scaleautostyle

avatar

Messages : 61
Date d'inscription : 29/04/2010

MessageSujet: Re: Pourquoi faire un kit.   Mer 18 Aoû 2010 - 18:17

pour ma part j'ai commecer avec mon pere avec le river rat.

en fait c'est plus mon pere qui l'a fait que moi. je lui donnais les morceaux et lui les collais. mon VRAI premier modele un F4-U1 corsair au 1/32 de revell. j'ai jouer avec ( oui jouer apres tout c'estais bien des bebelles a 8-10 ans ) durant des annees. n'ayant pas beaucoup d'argent je m'en suis contente pour plusieur annees. je ne me souviens plus le nombre de fois que j'ai recolle les ailes. mais j'avais du PLAISIR.

par la suite en raison du manque d'argent je me suis mis a faire mes propre modele avec ce que j'avais sous la main., papier d'emballage de toute sorte, biscuit etc.. et la j'ai eu la picure. designer, construire, planifier. c'est ca que j'aimais faire et c'est se que j'aime encore faire. parler moi pas de finir un modele je deste ca pour mourir. mais planifier, entreprendre le rough en fait se sallir les mains c'est ca que j'aime. aujourd'hui avec la compagnie je dois me forcer un peus plus le cul pour finir un modeles du moins.... ceux avec lesquels ont utilise mes pieces... ( et encore.... je delegue plus que j'en fait. Laughing )

anyway pour moi c'est avoir du plaisir et au diable les trophes. je sais que je n'ai pas besoin de trophe pour me prouver que je suis bon. J'ai d'autre moyen pour ca.

durant une certaine periode de ma vie le modellisme ... ben ... c'est ca qui ma tenu en vie. pas avoir eu ca pour me changer les idees et me faire realise certaines choses.. ben je serais surement plus ici. ( certain aimerais mieu cela mais .... tant pis )

comme disent les anglais... keep modelling life is to short.

a+
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.scale-auto-style.com
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Pourquoi faire un kit.   Sam 18 Sep 2010 - 12:03

Because it's There! bounce bounce bounce
Revenir en haut Aller en bas
Mili-Hobby

avatar

Messages : 676
Date d'inscription : 24/08/2010
Age : 21
Localisation : Rosemont, Montréal

MessageSujet: Re: Pourquoi faire un kit.   Sam 18 Sep 2010 - 18:45

Moi je fait des kit car le militaire m'intéresse, car j'aime travailler avec mes mais et parce que c'est quel que chose de constructif et qui nous ammène à nous dépasser pour toujour faire mieu et avoir plus de plaisir en tant que personne qui aime faire de la << constuction >> !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
RBA



Messages : 3
Date d'inscription : 30/08/2010

MessageSujet: Re: Pourquoi faire un kit.   Mer 13 Oct 2010 - 19:15

PCQ si je le faisais pas, le kit resterait sur les tablettes des magazins? greengrin

Non, sérieux, pcq j'aime les modèles que je fais. Sinon, je les achètes pas. Sauf si ils font partie d'un "bundle" là... Mais, c'est pas arrivé souvent...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Killroytech
Admin
avatar

Messages : 1427
Date d'inscription : 20/03/2010
Age : 53
Localisation : Longueuil By the river

MessageSujet: Re: Pourquoi faire un kit.   Ven 23 Sep 2011 - 18:06

Voici un bout de nouvelles du Nouveau-Brunswick, qui parle de modélistes.

http://www.globalmaritimes.com/video/model+makers/video.html?v=2138902373#top+stories

Et c'est pas interdit de continuer avec vos opinions... happywink

______________________________________________________
POUR LE PLAISIR DE CONSTRUIRE, ET PARTAGER NOTRE PASSION.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://ipmsrealcote.pro-forums.org
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Pourquoi faire un kit.   Ven 23 Sep 2011 - 19:29

Cé pas vrai s'qui dit! J'l'ai fait pas volé mes modèles! Ah oui??

Woinnnnnnn! Shhhhhhhhhhhoufffffff! Bang (pour le mur du son) lol!
Revenir en haut Aller en bas
Coyote



Messages : 1264
Date d'inscription : 15/05/2010
Localisation : à youcé?

MessageSujet: What he said   Ven 23 Sep 2011 - 21:08

What he said: Dora9

Shu d'acc avec lui, moi aussi je suis un spécialiste d'effets spéciaux! geek
Ceux qui m'ont vu à Ajax peuvent corroborer! C\'est Fou?

cutejet Whooooshhhh!  Armor Vrrrooommm!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
mrchevyblack

avatar

Messages : 240
Date d'inscription : 31/03/2010

MessageSujet: Re: Pourquoi faire un kit.   Lun 21 Nov 2011 - 16:48

Pourquoi je construit des kits ou des modèles.... parce que j'en ai 3000 dans mon sous-sol!!!

Et aussi parce que je suis un tantinet amateur de voiture!!!! scratch

Quand j'était petit, et oui! j'ai déjà été petit! Incroyable non! Je me rendait à la pharmacie du coin et j'achetait un kit avec les sous que ma mère me donnait, à l'époque un kit de la Chevrolet 1968 de MPC coûtais $3.00 plus la taxe, et oui, il n'en avait qu'une seul, $3.24 et avec ma grande fortune de $5.00 je réussissais à acheté quelque pot de peinture Testor et une cannette de spray! Et en deux temps trois mouvement c'était peint et assemblé!!!
Parfois, mon père qui était peintre automobile, je lui confiait mes carrosseries et il me les peinturait au garage, alors j'avait une belle carrosserie toute bien peinturé au "air brush"! Pas toujours de la bonne couleur mais j'étais toujours plus que contant qunad je les voyais au retour! JE n'avais qu'une seul réponse "Wow!" et vite j'allais terminé l’assemblage de mon modèle, tantôt une Chevrolet Chevelle SS, une Camaro SS, une Mustang, une Barracuda, tient une Mopar!!!! cela m'ammenne à une autre belle anecdote.... vous connaissez sans doute la très grande valeur des kit Johan, surtout certaine Dodge ou Plymouth, et j'ai déj`construit une Plymouth Fury 1968, pas le kit police, un suberbe coupé 2 portes, que j'aire revu à vendre à Tolédo pour $360. environ, et bien moi par un bel après-midi de l'été 69 ou 70, un copain avait souvent des fameux pétard, il me pris l'idée de le faire explosé avec une de ses "pétard", d'abord j'en ai placé un dans l'aile avant, et Paf!, seulement un petit coin de l'aile a craqué, je trouvais que ce n'était pas suffisant!!!!! Alors on a placé le paquets complet dans l'intérieur et un peu partout dans le modèle, et j'ai alllumé le tout! Et "re-paf" Septembre 2001 n'était rien à coté de mon explosion, ma Plymouth a dû se rendre à Pluton et revenir, Pluton était encore une planète à l'époque! Et j'avais connu l'avenir j'aurais surement fait la même chose!

J'en ai construit jusqu'à l'age de 16 ans et là la petite voisine commençais à être plus intéressante que mes modèles!!!! En 1975 j'ai eu ma première voiture, une superbe Vega 1972 rouge que mon père m'a repeint en bleu foncé avec des brillant Galaxie elle était belle, et pas juste la voisine, là ce f^t de voisine plus éloigné!

Finalement j'ai abandonné le modélisme à cette époque et plus ou moins 20 ans plus tard, ayant finalement constaté que les voisine étaient tousse marié, et moi m'ayant assagie je suis revenu au modélisme, d'abord des Nascar ensuite des Musclecar, des japonaises des européenne.
Et puis, j'ai fait l’acquisition d'un air brush avec un compresseur, et j'ai, par le suite, découvert que je n'était pas le seul gars au temple grisonnante qui était revenus au modélisme, ensuite ce fût les show Montréal, Sherbrooke, Québec, Granby, Toronto, Ottawa, Gatineau et Toledo, Wayne le coup de grâce! Et les Miniatures, Ebay, Model Express, Udisco, résultat je suis en phase terminal, 3000 kit et plus, des résine à n'en plus finir, les forum au USA au début au Canada, au Québec et tout plein d'ami partout dans le monde!

Comme je dis parfois, "Le modélisme n'est pas un passe-temps, c'est une façon de vivre!"

Un vrai de vrai!

Daniel
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Killroytech
Admin
avatar

Messages : 1427
Date d'inscription : 20/03/2010
Age : 53
Localisation : Longueuil By the river

MessageSujet: Re: Pourquoi faire un kit.   Lun 21 Nov 2011 - 21:57

LeveMonChapeau

______________________________________________________
POUR LE PLAISIR DE CONSTRUIRE, ET PARTAGER NOTRE PASSION.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://ipmsrealcote.pro-forums.org
Mili-Hobby

avatar

Messages : 676
Date d'inscription : 24/08/2010
Age : 21
Localisation : Rosemont, Montréal

MessageSujet: Re: Pourquoi faire un kit.   Lun 3 Sep 2012 - 1:49

Les nouveaux commentaires dans ce thread (http://ipmsrealcote.pro-forums.org/t864-diorama-he-111-au-1-32) on ammenés un nouveaux sujet de discussion (point de vue, etc): est-ce que le fait de faire des maquettes militaires veut dire qu'on approuve ou encourage la violence/guerre? Pour ma propre personne, non. Moi je fait des tanks et des avions parce que c'est le fun de coller du plastique et de le peinturer! C'est aussi simple que ça. Et pourquoi des tanks et des avions plus que des voitures? Parce que ça sort des l'ordinaire, c'est impressionant, on voit pas ça tout les jours.
Ça c'est mon point de vue!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Buzz
membre du club
membre du club
avatar

Messages : 233
Date d'inscription : 14/07/2010
Localisation : Montréal

MessageSujet: Re: Pourquoi faire un kit.   Lun 3 Sep 2012 - 12:34

J'ai repensé au modélisme en commençant à envisager la retraite (récente) il y a plusieurs années. Ou bien est-ce l'achat (compulsif) du Millenium Falcon de MPC à un moment donné qui m'a mis sur cette piste? (La boîte est toujours sous mon lit...) Toujours est-il que je me suis mis à un autre moment donné à acheter Fine Scale Modeler, puis Auto Scale Modeler et d'autres magazines de temps en temps. Puis un ami plus branché trains m'a parlé de l'Expo-train de Laval, ou j'ai vu le club pendant un ou deux ans avant de venir à une réunion. Puis je me suis équipé: aérographe, compresseur, que je n'utilise réellement que depus le mois de mai. Pendant tout ce temps, visites de hobby-shops, achats d'outils ici et là, passage de Dollarama au peigne fin une fois par année...

Jeune,mon premier modèle fut un destroyer, cadeau de mes parents, idée de ma soeur aînée. Ç'a réglé leur problème de cadeau pendant plusieurs années Smile . Entretemps, j'en achetais avec mes sous, au Universal Hobby Shop, disparu avec la construction du Complexe Desjardins (Oui, ça fait longtemps...). C'était des avions, des auto, de plus en plus, jusqu'à 17 ans, les été surtout. Mes plus beaux ont péri dans un "locker" de bloc-appartement lors d'une inondation à l'été 1987. Il ne m'en reste que l'Avanti d'Aurora, une Lola T-70 (ma meilleure peinture à la "cane" de ma jeunesse, et le Wankel 1/6(?) de Renwal(?) que j'avais laissés chez mes parents.

Jadis comme maintenant, c'était un défi personnel. Il faut bien des références auxquelles se mesurer, mais, aussi, on sait bien quand on a réussi, ou moins. Avec la maturité, on apprécie plus l'exactitude et la documentation, qui fait partie du plaisir. Je constate les réussites des camarades, réussites qui deviennent le barème selon lequel je peux me fixer des objectifs et évaluer mon travail.

Un modèle réussi, exacte, supérieur requiert non seulement un haut degré d'habileté dans toutes les facettes de la construction et de la finition, mais aussi un haut degré de planification "stratégique" (d'ensemble) et "tactique" (dans l'exécution: il y a toujours une meilleure façon de faire et c'est souvent après coup qu'on réalise laquelle est la bonne, ou en tout cas qu'on pense à une meilleure: c'est le "métier qui entre").

Je me suis fixé sur les avions, 1/72 parce que ça prend moins de place. Les avions, parce que j'apprécie leurs formes aérodynamiques. Un bel avion, c'est comme une belle voiture. Pour les voitures, je fréquente les expos estivals. Je n'ai jamais fait de blindés et pour le moment, c'est exclu. Pas que je n'apprécie pas l'histoire militaire, au contraire. Pour le moment je me contente de lectures et de documentaires à la télé (j'ai les bons canaux Smile J'ai une bonne pile de kits d'avions et un ou deux projets d'autos. Je veux acquérir un bon niveau d'habileté pour les avions, maîtriser les techniques qui leur sont propres, avant d'aborder d'autres domaines.

Parlant de techniques, j'ai réalisé que chaque type et chaque échelle dans ce type requiert ses propres variantes des techniques générales, alors je vais commencer par atteindre une bonne maîtrise dans un domaine plus restreint avant de diversifier.

Comme pour les métiers manuels, le niveau de maîtrise dans notre hobby pourrait être décrit en termes d'apprentis, compagnons et maîtres.

Mais pourquoi le modélisme, en fin de compte? Parce que c'est une activité manuelle complexe, exploitant un grand nombre de techniques et de produits, appuyée par une activité mentale intense. Il n'y a pas beaucoup d'activités de loisir qui peuvent en avancer autant. C'est une activité très créatrice, mais principalement à un niveau pratique, dans l'exécution. Si on veut comparer à un autre hooby manuel, je dirais le travail du bois, l'ébénisterie. Cette dernière est peut être plus généralement appréciée, mais je dirais que notre hobby à nous comporte beaucoup plus de défis.

Notre hobby n'a jamais été aussi intéressant: d'année en année, les kits sont plus détaillés. Les techniques de production sont à la pointe des autres industries comparables. La compétition entre les marque semble très forte. L'"aftermarket" y est sans doute pour une large part.

Chacun de mes modèles terminés dans les années à venir sera la base de comparaison du prochain. Quand je serai raisonnablement satisfait des résultats, j'envisagerai peut-être la compétition. Mais l'appréciation de mes camarades du club sera toujours plus importante (Oui, je fais finir par en finir un!).
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Killroytech
Admin
avatar

Messages : 1427
Date d'inscription : 20/03/2010
Age : 53
Localisation : Longueuil By the river

MessageSujet: Re: Pourquoi faire un kit.   Mer 19 Sep 2012 - 1:45

Buzz a écrit:

...Mais pourquoi le modélisme, en fin de compte? Parce que c'est une activité manuelle complexe, exploitant un grand nombre de techniques et de produits, appuyée par une activité mentale intense. Il n'y a pas beaucoup d'activités de loisir qui peuvent en avancer autant. C'est une activité très créatrice, mais principalement à un niveau pratique, dans l'exécution. Si on veut comparer à un autre hooby manuel, je dirais le travail du bois, l'ébénisterie. Cette dernière est peut être plus généralement appréciée, mais je dirais que notre hobby à nous comporte beaucoup plus de défis.
Bon texte, j'approuve.
Le défi est justement le matériel!
Malgré depuis les décennies que notre civilisation fonctionne grace au plastiques, (tout les genres) ce matériel est encore percu comme "cheap", pas bon, une vraie perte de temps de travailler avec ca!
Pas beaucoups de matériels de construction (toutes grandeurs) vont durer des siècles, alors que certains plastiques vont etre encore stables dans 10 000 ans! (malheureusement!) Le plastique devrait etre considéré un matériel durable, pas JETABLE!
Fin du cours d'écologie. tongue Mais vous voyez que la perception de notre hobby super spécialisé passe par l'acceptation du matériel que nous utilisons. En Amérique du nord.

Donc, pourquoi faire rire de soi en disait aux non-modélistes que l'on travaille le plastique, alors qu'il existe des matériaux "nobles" comme le bois, la pierre, le métal, l'argile, les matériaux qui remplit les musée d'art?
scratch
Moi ma réponse est: Je me fout bien ce que les autres pensent, je construit, j'assemble un matériel facile à utiliser et former pour re-créer au maximum de précision des répliques des machines qui m'intéresse. Je suis un artiste, et l'artiste n'est pas meilleur ou moins bon à cause du matériel qu'il utilise.

-En passant, je connais pas un groupe d'artistes comme les maquettistes de plastique qui refusent d'admettrent qu'ils sont des artistes. Ils se pensent mécaniciens, pilotes, ingénieurs, mais pas artistes...alors qu'ils ont le tempérament à 100%!
happywink
(J'en fait partie moi aussi.) Kelidiot


______________________________________________________
POUR LE PLAISIR DE CONSTRUIRE, ET PARTAGER NOTRE PASSION.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://ipmsrealcote.pro-forums.org
Buzz
membre du club
membre du club
avatar

Messages : 233
Date d'inscription : 14/07/2010
Localisation : Montréal

MessageSujet: Re: Pourquoi faire un kit.   Mer 19 Sep 2012 - 16:41

Killroytech a écrit:

-En passant, je connais pas un groupe d'artistes comme les maquettistes de plastique qui refusent d'admettrent qu'ils sont des artistes. Ils se pensent mécaniciens, pilotes, ingénieurs, mais pas artistes...alors qu'ils ont le tempérament à 100%![/i] happywink
(J'en fait partie moi aussi.) Kelidiot


J'avancerais la distinction suivante entre l'artiste et l'artisan: un véritable artiste, d'après moi, travaille au niveau symbolique. La maîtrise des techniques est son instrument. Un artisan crée une réalisation pratique, utile, qui peut aussi être belle, mais l'aspect esthétique est alors une valeur ajoutée, non essentielle.
Dans cette optique, une maquette de Phantom, même historiquement et techniquement exacte, est-elle une oeuvre artistique, aussi maitrisée son exécution soit-elle?
À l'inverse, un tableau témoignant d'une maîtrise technique certaine (quoiqu'en art non-figuratif...) mais ne parvenant pas à livrer un message demeurera une oeuvre médiocre.
En terminant, un diorama témoignant avec succès d'une expérience humaine aura plus de chance d'être le fait d'un artiste (qualificatif transcendant) que le phantom sur lequel je travaille... Mais c'est seulement moi... Rolling Eyes

Mériter le qualificatif d'artisan sera déjà un honneur. drinkToThat
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Pourquoi faire un kit.   

Revenir en haut Aller en bas
 
Pourquoi faire un kit.
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Pourquoi faire simple...
» Pourquoi faire des noeuds entre les perles?
» Se lever, pourquoi faire?
» Un Grand-Angle ? Pourquoi faire ?
» Pourquoi flambe-t-il sa feuille a la fin du vernissage ?

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Forum IPMS Réal Coté :: Présentation du forum :: Pourquoi faire un kit?-
Sauter vers: